Rechercher dans ce blog

Chargement...

jeudi 17 novembre 2016

Au quotidien dans 20m2

Voilà maintenant plus de 4 mois que nous vivons dans notre tiny !
Nous apprivoisons donc peu à peu la vie à 3 (4 depuis 3 jours mais c'est une autre histoire), dans un petit espace principal de 20m2 tourné vers l'extérieur.
Retour d'expérience ou : comment fait-on pour ne pas se marcher sur les pieds ?!

Tout d'abord voici notre petite maison toute de bois maintenant !


La sélection de ce qui rentre
Car oui, pour vivre dans 20m2, on l'a déjà dit, il faut commencer par faire un grand tri des objets qui nous appartiennent...
Pour nous tout y est passé : avant de déménager de notre ancienne maison, on a pris le temps de faire un grand inventaire de tout ce qu'on avait, et pour ce qu'on voulait absolument garder il a fallu réfléchir à la future place que ça aurait dans la maison, ou le chalet, ou la buanderie.
Il a fallu faire un grand tri de nos vêtements pour que tout soit stockable dans la chambre (nous avons 3 petits casiers chacun) et ça c'est sur qu'il faut en avoir envie, mais pour nous ça n'a pas été un problème... Finalement on porte toujours un peu les mêmes choses et on garde des trucs qu'on ne met jamais...
Ensuite on a réfléchi au matériel de cuisine parce que hors de question d'empiler des casseroles dans des casseroles et de devoir tout sortir du placard pour aller chercher le truc du fond inaccessible. Une tiny ça doit être "tout à portée de main et super pratique", en tout cas voilà comme on le conçoit. On a gardé le minimum mais le plus pratique.
Et puis surtout, il faut éradiquer les bibelots, pour nous fastoche : on n'aime pas ça !
En gros, pour nous cette phase n'a pas été la plus difficile, on avait envie de faire du vide, de la place dans nos têtes et nos armoires... Nous ne sommes pas non plus du genre à avoir 1000 produits sur la tablette de la salle de bain ou dans la douche, donc là aussi peu d'adaptations à faire.

Ranger et nettoyer
A ce niveau, une tiny house demande de la discipline !
C'est sûr que dans un si petit espace, on ne peut pas laisser trainer son sac, son manteau, les courses qu'on vient de faire pour les ranger plus tard... Tout doit tout de suite trouver sa place ! 
C'est une habitude à prendre, qui en ce qui me concerne me ravit, mais qui demande un peu plus d'organisation et de rappels à l'ordre pour Alex :)

Notre table de repas est un tableau qui se rabat contre le mur après utilisation alors on ne laisse jamais rien trainer dessus, on ne la déplie que pour manger et on range tout ensuite sans fautes, sinon on perd beaucoup d'espace dans la maison !

Forcément nous avons un petit garçon de bientôt 2 ans qui a son lot de jouets et de livres. Il est, ceci dit, très maniaque et adore ranger après avoir dérangé alors c'est plutôt facile de vivre la vie tiny avec lui. On a fait des tiroirs dans nos meubles banquettes pour qu'il ait à portée de main ses jouets, ses vêtements et aussi pour nous ses langes. Comme ça tout est rangé très vite c'est top ! 



Notre espace de vie est passant ce qui veut dire salissant, et c'est vrai qu'on balaie la maison au moins 3 fois par jour, c'est un peu obligatoire pour ne pas se laisser déborder et tout salir, mais c'est tellement vite fait et puis comme ça la maison est toujours propre, fini le ménage une fois par semaine qui dure 2 heures, et là je dois vous dire que je souffle, surtout avec l'arrivée d'un 2e enfant, je suis zen !

Organisation dedans/dehors
On l'aura compris, notre chez nous s'articule sur 3 espaces : la maison où nous sommes la plupart du temps, le chalet où nous passons souvent nos soirées après le repas ou un bout d'après-midi quand il pleut et où on aime recevoir, et la buanderie où nous n'allons que pour le linge (pour l'instant car au printemps nous la referons complètement et elle deviendra mon atelier de couture).
Nous sortons donc beaucoup à l'extérieur pour passer d'un lieu à l'autre et comme les bâtiments sont un peu éloignés les uns des autres là aussi on s'est crée notre petite organisation : des jeux pour les enfants dans les 2 bâtiments, des langes aussi, plusieurs paniers à linge pour amener le linge sale et revenir avec le propre dans la maison, et surtout on a des supers sabots pour se chausser et se déchausser rapidement.

Les "Crocs" : notre nouvelle vie de beaufs néerlandais - On remarquera le rangement gain de place là encore !
Nous avons aussi pensé à mettre notre compost pas trop loin de la maison pour pouvoir aller y mettre le contenu du toilette sèche sans devoir faire des kilomètres, ainsi que les copeaux pour recharger le bac.
La principale question me direz-vous c'est "et par temps de pluie ?", et c'est vrai qu'on nous le demande souvent ! Et bien on a l'impression de vivre connectés au temps qu'il fait, déjà parce qu'on a notre cuve d'eau de pluie dont on surveille le niveau constamment (ça va vite avec toutes les machines de linge) mais aussi parce qu'on s'organise avec la pluie. Déjà les jours de pluie du matin au soir sont très très rares, il y a toujours des accalmies dont on profite pour aller à la buanderie si nécessaire ou autre,  mais lorsque c'est le cas, nous adaptons nos activités à la pluie, ou notre tenue vestimentaire :) Alex et Ernest adorent se mettre en combi de pluie et patauger dans les flaques...



Vivre au même rythme 
La vie en tiny, au-delà des gestes quotidiens dont je viens de parler, c'est surtout une philosophie de vie. Pour pouvoir vivre en famille dans 20m2 il faut déjà avoir une certaine conception de la famille... C'est sûr qu'on est bien éloignés de toutes ces personnes qui rêvent de leur suite parentale avec leur salle de bain indépendante de celle des enfants, et qui peuvent dire des choses comme "va jouer dans ta chambre on ne s'entend pas...", sans jugement bien évidemment ahah.

Vivre en tiny ça demande de vivre tous au même rythme, si un de nous se lève plus tôt c'est évidemment un peu compliqué pour lui de faire du bruit en prenant son petit-déjeuner... On respecte aussi tous le temps de sieste des enfants. Cela induit une vie à un rythme différent qu'on adore, un vrai luxe ! Cela veut aussi dire que c'est totalement incompatible avec la vie de fou que mènent beaucoup de gens, et avec des horaires de travail basiques. Tant mieux pour nous puisque cette vie nous fait faire tellement d'économies qu'elle nous permet de ne plus vivre de cette folle manière.

Bilan actuel :
Comme je le disais, nous sommes vraiment connectés au temps qu'il fait et aux élèments. On se réjouit d'un rayon de soleil qui irradie toute la maison et vient nous faire chauffer notre eau gratuitement, on se réjouit du bruit de la pluie sur le velux qui nous remplit notre cuve et nous offre des douches d'eau douce...
Pour l'instant, tout est très facile, on a pris tous nos marques très rapidement... Nous attendons de voir comment va se passer l'hiver et notamment avec un tout petit bébé.
 
Nous trouvons que cette vie donne beaucoup de responsabilités à Ernest et c'est super : il range ses affaires, nous aide dans la maison et au jardin...
On ne s'est encore jamais sentis à l'étroit mais c'est vraiment parce qu'on a bien réussi à dimensionner cette maison selon nos besoins et qui nous sommes. Nous pensons que c'est la clé de la vie en tiny, se poser les questions de comment je vis ? Comment je veux vivre ?
Nous voulions une cuisine spacieuse alors qu'une salle de bain riquiqui nous suffit amplement. Nous voulions une banquette pratique qui nous laisse un bel espace au sol car on adore être par terre pour faire la lecture à Ernest ou jouer... Tout ça doit se réfléchir avant ! 

Le plus difficile c'est bien évidemment de recevoir du monde, mais ça c'est le jeu ! On aime recevoir dans le chalet car le canapé est plus propice à se poser, mais ce n'est pas toujours pratique d'être loin de la maison. Être plus de 6 à table c'est impossible ou très compliqué, et recevoir des amis avec des enfants qui courent partout c'est carrément la grande aventure !
Mais nous avions tout ça en tête avant de nous lancer. On se dit qu'on visitera nos amis en hiver et que nous les recevrons en été, c'est un concept ! Et si vraiment cela nous pèse on avisera, pour l'instant ça nous amuse !

Comme nous l'avons déjà beaucoup répété, nous n'allons pas régler maintenant des problèmes qui ne se posent pas encore, on vit au présent ! Maintenant que nous sommes 4 (alors qu'un de nous ne mesure qu'une cinquantaine de centimètres) on nous a déjà demandé si la maison n'était pas soudainement devenue trop petite. Ça nous amuse. Oui bien évidemment quand les enfants grandiront il y aura des aménagements à faire, mais nous n'y sommes pas encore, pour l'instant tout va bien tous collés-serrés.

Voilà, voilà !
Bon sinon en ce moment on pense à s'acheter une caravane ! A suivre !